Le Reverb G2 HP Est Le Casque Parfait Pour La Simulation De Course VR

Les courses de simulation sont une excellente occasion de développer et de tester vos compétences de conduite dans un environnement sûr et (relativement) confortable. Et compte tenu de la situation mondiale au cours des 12 derniers mois, des titres comme iRacing et Assetto Corsa Competizione sont le seul moyen pour la plupart d’entre nous de gratter les démangeaisons de la course.

Je fais de la simulation depuis 20 ans et j’ai fait beaucoup de progrès pendant cette période, mais la réalité virtuelle simple et bon marché est de loin la meilleure. Les casques VR vous permettent non seulement d’économiser de l’argent en installant trois moniteurs volumineux, mais offrent également un niveau d’immersion que vous n’obtiendriez pas sans l’un des millions de dollars de simulateurs professionnels.

Avec la réalité virtuelle, vous pouvez voir sous un bien meilleur angle qu’une configuration à 3 plates-formes. Ceci est particulièrement utile si vous effectuez une opération de collecte. Pour les courses de roue à roue, il est très utile de regarder par-dessus votre épaule pour voir si un Landau Rookie licencié est sérieux au sujet d’essayer une passe.

Bien que les avantages soient certains, la réalité virtuelle présente également de sérieux inconvénients. Les écouteurs peuvent sembler gênants, surtout si la qualité de conduite penche vers la résistance, et peuvent être une autre source de retards de mixage et de distractions.

Mais le plus gros problème est la résolution. Récemment, les moniteurs de jeu 4K ont été à l’ordre du jour, offrant environ 3 840 x 2 160 pixels. L’Oculus Rift S, le casque VR le plus populaire utilisé dans les simulations d’aujourd’hui, n’offre que 2 560 x 1 440 pixels. Il s’agit d’une réduction d’environ 23 % de la surface. Mais la réalité est bien pire. Le Rift S divise l’écran en deux avec les deux yeux, ce qui se traduit par une résolution effective inférieure de 45 % à celle d’un seul moniteur 4K.

Lire la suite : Le meilleur casque VR en 2021

Ce n’est pas aussi mauvais qu’il y paraît. La plupart du temps, vous verrez de grands objets clairs peints de couleurs contrastées, comme des voitures et des trottoirs. Mais si vous voulez voir les indicateurs de freinage à Monza ou lire la température des pneus sur un petit tableau de bord virtuel, plus de pixels vous aideront certainement.

Entrez l’écho HPG2. C’est un peu différent de l’Oculus Rift S extérieur, mais plus important encore, c’est 2160×2160 pixels par œil. La résolution totale réelle est supérieure à la résolution du moniteur 4K et chaque œil reçoit plus de pixels que le nombre total de pixels fournis par RiftS.

Lorsque j’ai entendu parler de cette mise à niveau pour la première fois, j’ai naturellement voulu l’essayer, mais pendant un certain temps, le Reverb G2 à 599 $ est plus difficile à trouver que tout autre matériel de jeu informatique. Heureusement, HP m’a gentiment envoyé un produit à essayer.

Le Reverb G2 dispose de quatre caméras (deux à l’avant et deux sur le côté) et d’un casque audio à chambre conçu par Valve.

Organiser

Pour un Rift S comme moi, je peux facilement brancher la Reverb G2. Cela dépend de la même connexion USB3.0 et DisplayPort. Cependant, les paramètres du logiciel sont très différents. Le casque Oculus est basé sur une application dédiée qui s’exécute en arrière-plan, tandis que le G2 utilise Windows Mixed Reality. Par conséquent, il est facile à installer.

Plus important encore, ce casque est facilement compatible avec les deux normes VR les plus courantes utilisées dans les simulations courantes telles que iRacing et ACC, SteamVR et OpenVR. Par exemple, lors du chargement d’une session dans iRacing, au lieu de “Steam ” peut maintenant être sélectionné “Oculus ” “Dans la fenêtre contextuelle VR.

Cette partie est facile. La prochaine étape risque d’être un peu plus difficile.

Lire la suite : iRacing : comment créer le meilleur PC

Requête système

La résolution relativement faible de la réalité virtuelle est un inconvénient en termes de clarté, mais c’est en fait un avantage en termes de configuration système requise. Moins vous avez de pixels, moins vous chargez votre carte graphique, vous pouvez donc obtenir tous les effets sympas tout en maintenant une fréquence d’images stable.

J’ai dû faire des compromis avec le HP Reverb G2 sur chaque pixel. J’utilise Nvidia GeForce RTX 2080Ti. Cette performance est suffisamment forte pour tirer pleinement parti de tout pour exécuter iRacing et garantir que l’Oculus Rift S obtient 80 images par seconde.

En G2, je me suis vite rendu compte que quelques changements étaient nécessaires. Tout d’abord, le taux de rafraîchissement du G2 est de 90 Hz, vous devez donc rechercher 10 ips supplémentaires. Cela signifie supprimer certains paramètres tels que les détails du miroir, les détails du shader et d’autres effets environnementaux, ainsi que tous les pixels supplémentaires.

Un jeu beaucoup plus exigeant visuellement, ACC a dû apporter des modifications importantes, telles que la minimisation des détails et la réduction du nombre de véhicules affichés à 10. Nous avons également réduit la résolution réelle du rendu du jeu pour obtenir des résultats stables à 90 ips.

Si vous avez de la chance, vous pourrez peut-être utiliser le RTX 3090, mais si c’est moins que cela, soyez prêt à faire un sacrifice.

Mais ne vous inquiétez pas, ça vaut le coup.

Comparaison de l’Oculus Rift S (à gauche) et du HP Reverb G2. Cela vous donnera une idée approximative de l’effet de tous les pixels supplémentaires.

résultat

Je pense qu’il faudra un certain temps pour trouver la différence de résolution G2. Vous devrez peut-être exécuter des séances d’essais libres sur plusieurs pistes différentes avant de pouvoir réellement ressentir l’amélioration.

J’ai eu tort. Lorsque j’ai sauté dans la première machine virtuelle, j’ai remarqué la différence. J’avais l’impression de voir le monde pour la première fois en portant des vitraux à la vaseline. En fait, je me suis promené dans le cockpit de la Subaru WRX STI Rallycross avec iRacing et j’ai loué la texture du volant en fibre de carbone et tous les autres détails qui étaient auparavant perdus dans le flou.

Après le déménagement, les choses se sont améliorées. En étant capable de voir et de lire les marques de frein plus loin, je suis devenu plus confiant à chaque tour. Je peux me concentrer sur d’autres choses.

L’ACC peut enfin lire d’un coup d’œil la petite jauge de pression des pneus sur le tableau de bord. Supprimer tous les effets graphiques pour rendre cela possible réduirait certainement la beauté globale du jeu, mais la netteté accrue est plus que compensée.

A ma grande surprise, le Rift S présente plusieurs avantages par rapport au G2. Tout d’abord, il est facile à personnaliser. L’arrière du casque Oculus a une poignée qui peut être facilement fixée. Ceci est souvent utilisé pendant les courses. Pour personnaliser le G2, vous avez besoin d’une bande velcro pratique qui n’est pas possible en conduisant.

J’aime aussi mieux le coussin en mousse Rift S que le G2. Après une longue session, ça a commencé à devenir difficile. Les haut-parleurs G2 sont excellents, mais je n’avais pas la prise casque 3,5 mm de Rift pour utiliser un moniteur intra-auriculaire antibruit.

Cependant, le plus gros problème avec G2 est lié à sa taille de tête. Plus précisément, la distance entre mes yeux. La distance pupillaire mesure la distance de vos yeux. Ceci est particulièrement important en réalité virtuelle, car le casque doit correspondre exactement à vos yeux. Le G2 a un réglage IPD physique, ce qui est une fonctionnalité intéressante, mais la plage est un peu limitée à 60-68 mm. Mon DPI ? 72mm

Le G2 continuera de fonctionner, mais il doit être placé très précisément pour une mise au point claire. C’était comme si le monde m’entourait d’un côté à l’autre.

La plupart d’entre eux vont bien, mais vous devez déterminer s’ils sont grands ou petits.

trottoir

Ce n’est pas compatible avec IPD, mais le HP Reverb G2 a été une belle surprise. C’est un véritable bond en avant par rapport aux autres casques basse résolution. J’ai hâte de retrouver mon Oculus.

Le G2 à 599 $ est une mise à niveau coûteuse mais précieuse pour quiconque s’intéresse sérieusement à la simulation VR. Prévoyez un petit plus pour votre carte graphique.

Tinggalkan Balasan

Alamat email Anda tidak akan dipublikasikan.

Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker